Le PSG s’active sur deux jeunes joueurs


    En quête de jeunes talents, le PSG suit de près le milieu de Leeds United, Noah Kenneh et le jeune attaquant de West Bromwich Louie Barry. Agés de 16 ans, les deux joueurs n’ont pas encore signé pro dans leurs clubs

     

    Alors que les négociations pour le recrutement estival du Paris Saint-Germain s’accélèrent ces dernières semaines, Leonardo et son équipe travaillent en parallèle à l’arrivée de plusieurs jeunes joueurs à fort potentiel. Depuis plusieurs mois, la cellule sportive du club de la capitale s’est fixée l’objectif de faire venir des joueurs en « post-formation ».

     

    Une manière de rajouter un peu de profondeur de banc demandé par Thomas Tuchel en équipe première? Depuis plusieurs mois, le club a d’ailleurs restructuré sa cellule de recrutement avec la création d’une nouvelle section basée sur le recrutement de joueur entre 13 et 18 ans. Une base de donnée est ainsi mise en place pour un suivi des joueurs sur le long terme.

     

    Barry et Kenneh ciblés

     

    C’est dans ce contexte que le Paris Saint-Germain tente d’enregistrer la signature de Barry, qui n’a encore pas signé de contrat professionnel avec West Brom et qui arriverait libre. Ce attaquant de 16 ans, n’a pas encore effectué ses débuts en pro. Le PSG, très impliqué dans le recrutement de jeunes joueurs, avait entamé des pourparlers il y a quelques mois avec les représentants de l’attaquant. Si le PSG a une longueur d’avance dans ce dossier, le FC Barcelone, le Bayern et la Juventus restent attentifs à sa situation. Malgré l’intérêt de grosses écuries, son club formateur reste confiant pour la signature de leur pépite.

     

    En cas de succès dans ce dossier, le Paris Saint-Germain ne souhaite pas s’arrêter là. Noah Kenneh fait partie des cibles parisiennes. Surclassé avec les U19 de Leeds, ce jeune milieu de terrain fait partie des plus gros talents de sa génération. Dans la course à la signature du jeune anglais, son club possède une longueur d’avance.

     

    Crédit photo : Leeds & ireland twitter
    La rédaction